Li Ka-shing en lice pour racheter le London City Airport-sources

jeudi 3 décembre 2015 00h28
 

LONDRES, 3 décembre (Reuters) - Cheung Kong Infrastructure Holdings (CKI), l'une des sociétés de l'homme d'affaires de Hong Kong Li Ka-shing, figure parmi les investisseurs qui ont soumis des offres indicatives de reprise du London City Airport, mis en vente par son propriétaire actuel, Global Infrastructure Partners, a-t-on appris de plusieurs sources proches du dossier.

Parmi les autres candidats figurent l'italien Atlantia et trois consortiums, dont l'un est emmené par l'australien Macquarie Infrastructure, ont ajouté ces sources.

L'un des deux autres consortiums réunit Allianz et le canadien Borealis Infrastructure, l'autre Wren House, Hermes et l'Ontario Teachers Pension Plan, ont-elles précisé.

Global Infrastructure Partners s'est refusé à tout commentaire.

Personne n'a pu être joint dans l'immédiat chez CKI, Wren House ou Borealis. Les autres sociétés citées ont refusé de commenter ces informations.

La date limite pour le dépôt des offres avait été fixée au 27 novembre. Les candidats espèrent que la dernière phase des enchères se déroulera en février, ont dit les sources.

L'aéroport, proche des quartiers d'affaires londoniens de la City et de Canary Wharf, pourrait être valorisé jusqu'à deux milliards de livres (2,8 milliards d'euros).

Certains des candidats à sa reprise pourraient aussi s'intéresser à la privatisation à venir des aéroports français de Nice et Lyon, ont dit des sources bancaires.

(Emiliano Mellino and Freya Berry, avec Pamela Barbaglia; Marc Angrand pour le service français)