Bruxelles valide sous condition le rachat de Cytec par Solvay

mercredi 2 décembre 2015 15h27
 

BRUXELLES, 2 décembre (Reuters) - La Commission européenne a validé mercredi sous conditions l'acquisition par le groupe de chimie belge Solvay de son concurrent américain Cytec Industries.

La condition posée par Bruxelles concerne la cession par Solvay de ses activités dans l'extraction par solvant à base de phosphate, un procédé utilisé dans l'industrie pour séparer le cobalt du nickel.

"La Commission a estimé que l'opération de concentration entraînerait l'élimination d'un concurrent de poids sur le marché des agents d'extraction par solvant à base de phosphore", explique l'exécutif européen dans un communiqué.

"À l'échelle internationale, très peu de solutions de rechange s'offriraient aux clients présents dans le secteur du raffinage, car les concurrents existants sont de taille réduite et leurs produits ne sont pas aussi réputés que ceux de Solvay et de Cytec. Cette situation pourrait à terme entraîner des hausses de prix sur ce marché".

A travers cette opération d'un montant de 5,5 milliards de dollars (4,7 milliards d'euros), le groupe belge compte se renforcer dans les composites légers, qui font l'objet d'une forte demande dans l'industrie aéronautique et automobile. (Philip Blenkinsop; Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)