L'Inde va tirer la hausse de la demande mondiale de pétrole-AIE

vendredi 27 novembre 2015 12h41
 

NEW DELHI, 27 novembre (Reuters) - L'Inde sera le principal moteur de la hausse de la demande de pétrole au cours des 25 prochaines années, annonce l'Agence internationale de l'énergie (AIE) dans un rapport, publié vendredi, consacré au troisième consommateur mondial d'or noir.

"L'Inde devrait contribuer plus que n'importe quel autre pays à la hausse de la demande mondiale d'énergie sur les prochaines années, ce qui souligne son influence toujours grandissante en Asie et sur la scène mondiale", lit-on dans le rapport.

L'AIE précise que la dépendance de l'Inde au pétrole importé passera de 80% aujourd'hui à 90% d'ici 2040, ce qui rendra l'économie indienne encore plus vulnérables à la volatilité des prix du pétrole.

Le gouvernement indien encourage des entreprises telles que Reliance Industries, ONGC ou encore Vedanta à tenter d'exploiter des champs pétroliers réputés difficiles d'accès.

New Delhi a l'ambition de diviser par deux ses importations de pétrole d'ici 15 ans.

Mais, selon l'AIE, la production indienne ne devrait guère décoller en raison de ressources limitées et de la relative cherté des nouveaux projets.

Fatih Birol, directeur général de l'AIE, estime que les cours du pétrole devraient atteindre 80 dollars le baril d'ici 2020, contre un peu plus de 45 dollars aujourd'hui pour le Brent , un niveau qui représente moins de la moitié du dernier pic du cours atteint en juin 2014. (Sankalp Phartiyal, Benoît Van Overstraeten pour le service français)