HSBC annonce son intention de fermer sa banque privée en Inde

vendredi 27 novembre 2015 11h08
 

BOMBAY, 27 novembre (Reuters) - HSBC ferme son activité banque privée en Inde, dernière banque étrangère en date à sortir du marché ultra-concurrentiel de la gestion d'actifs de la troisième économie d'Asie.

De nombreux gérants étrangers ont ouvert boutique en Inde il y a quelques années pour profiter de la forte croissance.

Mais bien que l'Inde ait produit de nombreux millionnaires, cela n'a pas profité aux gérants de fortune étrangers et plusieurs banques, dont Royal Bank of Scotland et Morgan Stanley, ont récemment vendu leur activité sur ce marché.

La division banque privée de HSBC emploie environ 70 personnes en Inde, selon une source proche du dossier. La banque compte 32.000 salariés en Inde.

Il n'a pas été possible de savoir dans l'immédiat le montant des actifs gérés par la banque privée de HSBC mais des sources du secteur ont indiqué qu'elle n'était pas dans le trio de tête.

HSBC, la première banque européenne, n'a pas répondu dans l'immédiat à une demande de commentaire de Reuters. (Sumeet Chatterjee, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)