Toshiba envisage une mise en Bourse d'une partie de ses puces

vendredi 27 novembre 2015 10h27
 

TOKYO, 27 novembre (Reuters) - Toshiba a annoncé vendredi réfléchir à une scission puis à une mise en Bourse de l'essentiel de ses activités puces, une transaction qui permettrait au conglomérat japonais de lever de l'argent de frais dans la foulée d'un scandale comptable de plus d'un milliard d'euros.

Le directeur général du groupe Masashi Muromachi a toutefois dit à des journalistes que les puces de mémoire flash NAND faisaient partie du coeur de métier de Toshiba et qu'elles ne seraient pas vendues.

Au début du mois, l'entreprise a engagé des poursuites judiciaires contre cinq de ses anciens dirigeants, dont trois ex-directeurs généraux, auxquels elle reproche des erreurs de gestion, la direction actuelle voulant ainsi prendre ses distances avec le scandale comptable, révélé au printemps.

Toshiba, dont les activités s'étendent des ordinateurs portables aux réacteurs nucléaires, a subi une perte d'exploitation de 79,5 milliards de yens (612 millions d'euros) sur le trimestre juillet-septembre, un résultat à comparer au bénéfice de 90,2 milliards de yens réalisé un an plus tôt.

Cette dégradation des comptes accroît la pression sur la direction pour engager une restructuration attendue de longue date du groupe, notamment pour les activités déficitaires. (Makiko Yamazaki, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par)