L'allemand Merck envisage la cession de sa division allergie-presse

vendredi 27 novembre 2015 08h21
 

27 novembre (Reuters) - Merck KGaA envisage de vendre sa division allergie, Allergopharma, une transaction qui pourrait rapporter 600 millions d'euros au groupe pharmaceutique et chimique allemand, rapporte vendredi l'agence Bloomberg, citant des sources.

Cette cession entre dans la volonté de l'entreprise de réduire sa dette, qui a fortement augmenté après le rachat pour 17 milliards de dollars (16 milliards d'euros) de l'américain Sigma-Aldrich, société spécialisée dans les fournitures, les équipements et les services pour les laboratoires.

La vente de la division allergie, susceptible d'intéresser aussi bien des concurrents de Merck que des fonds d'investissement, n'a pas encore été définitivement décidée et le groupe allemand pourrait in fine y renoncer, a poursuivi Bloomberg.

Personne n'était disponible dans l'immédiat chez Merck pour réagir à l'information.

Il y a 15 jours, l'entreprise a relevé son objectif annuel d'excédent brut d'exploitation (EBE, Ebitda), à l'appui d'une forte demande de fournitures pour les laboratoires et pour prendre en compte également l'acquisition de Sigma-Aldrich. (Rishika Sadam à Bangalore, Benoit Van Overstraeten pour le service français)