Carl Icahn pourrait demander un siège d'administrateur chez AIG

lundi 23 novembre 2015 16h18
 

23 novembre (Reuters) - L'investisseur activiste américain Carl Icahn a annoncé lundi qu'il pourrait proposer la création d'un nouveau siège au conseil d'administration d'American International Group (AIG), en expliquant que Peter Hancock, le directeur général de l'assureur, ne semblait pas prêt à "étudier avec sincérité" sa proposition de scinder le groupe en trois.

Icahn a précisé à cette occasion qu'il détenait 42 millions d'actions AIG en date du 28 octobre, ce qui en ferait le cinquième actionnaire selon les données Thomson Reuters.

Le nouvel administrateur envisagé par l'investisseur accepterait par avance de succéder à Peter Hancock à la direction générale si le conseil le lui demandait, explique Icahn dans un communiqué, ajoutant qu'il s'adressera bientôt directement aux actionnaires d'AIG.

Un tel recours direct aux investisseurs dans le cadre d'une "sollicitation de consentement" (consent solicitation en anglais) a été utilisé à de multiples reprises ces dernières années par des investisseurs désireux de forcer des entreprises à remanier leur conseil d'administration ou à réorienter leur stratégie.

Carl Icahn, soutenu par le gérant de fonds vedette John Paulson, a plaidé le mois dernier pour une scission d'AIG et une distribution de liquidités aux actionnaires.

Peter Hancock a estimé pour sa part qu'une scission n'aurait "pas de sens du point de vue financier".

A Wall Street, l'action AIG gagnait 0,48% à 62,51 dollars en début de séance alors que l'indice Dow Jones était pratiquement stable. (Richa Naidu à Bangalore; Marc Angrand pour le service français)