Allemagne-La coalition se déchire sur le dossier des migrants

dimanche 22 novembre 2015 16h21
 

par Noah Barkin

BERLIN, 22 novembre (Reuters) - Les partis de la coalition gouvernementale allemande continuent de se déchirer sur le dossier de l'accueil des migrants, alors que la chancelière Angela Merkel, qui semble plus affaiblie que jamais, marquait dimanche sa dixième année au pouvoir.

Les profonds désaccords entre l'Union chrétienne-démocrate (CDU) d'Angela Merkel et le Parti social-démocrate (SPD) de son vice-chancelier Sigmar Gabriel ont conduit à l'annulation d'une réunion ministérielle prévue lundi, qui devait être consacrée à l'accélération des procédures pour les demandeurs d'asile.

Mais les tensions les plus vives opposent la CDU à son parti frère bavarois, la très conservatrice Union chrétienne-sociale (CSU), qui vient de tenir son congrès à Munich.

Vendredi soir, lors de ce congrès, le dirigeant de la CSU, Horst Seehofer, a vivement critiqué Angela Merkel qui se trouvait à ses côtés, lui reprochant de ne pas fixer un plafond au nombre de réfugiés qui pourraient être accueillis en Allemagne.

Il a été acclamé par l'assistance alors que Merkel avait du mal à cacher son embarras.

Elmar Brok, l'un des responsables de la CDU, a dénoncé dans une interview au Tagesspiegel l'attitude "impolie et inacceptable" de Seehofer. D'autres responsables du parti de la chancelière ont estimé que le dirigeant bavarois avait dépassé les bornes.

Mais Horst Seehofer a refusé de faire machine arrière, affirmant sur la chaîne de télévision n-tv qu'en toute conscience il ne pouvait pas raconter des histoires sur "le consensus et l'harmonie" au sein du gouvernement alors que de graves désaccords persistent.

  Suite...