BOURSE-Zodiac recule, SocGen dénonce un consensus "trop optimiste"

vendredi 20 novembre 2015 09h35
 

PARIS, 20 novembre (Reuters) - L'action Zodiac Aerospace accuse le repli le plus marqué de l'indice SBF 120 vendredi matin à la Bourse de Paris, Société générale ayant abaissé son conseil sur l'équipementier aéronautique de "conserver" à "vendre" en jugeant le consensus "trop optimiste".

A 09h28, le titre recule de 3,59% à 24,055 euros pendant que le SBF 120 est pratiquement inchangé (+0,09%).

"Le consensus est trop optimiste en tablant sur une marge d'Ebit 'normale' en 2017", estime dans sa note Société générale, qui a également abaissé son objectif de cours sur le titre de 23,50 à 22 euros.

"L'incertitude autour des résultats de Zodiac à court/moyen terme justifie une décote à nos yeux", considère le courtier.

Le groupe a lancé mi-septembre un avertissement sur ses résultats en prévenant que son résultat opérationnel courant 2014-2015 serait "significativement" impacté par ses difficultés liées aux retards de livraison de sièges d'avions.

"Dans le sillage de l'avertissement, les objectifs 'préliminaires' ciblaient une baisse de 40% de l'Ebit et un impact d'environ 500 points de base sur l'Ebit au vu des difficultés rencontrées dans la division Sièges, ce qui impliquait un effet négatif d'environ -250 millions d'euros sur le résultat", souligne le broker.

"Nous avons du mal à comprendre la logique des objectifs du groupe sachant qu'à nos yeux des objectifs 'top-down' impliquent une perte de -115 millions d'euros dans la division Sièges. Cet écart de -135 millions d'euros et la répercussion sur 2015-2016 des difficultés dans les Sièges rendent complexe toute prévision précise pour l'exercice en cours (2015-2016) et pour 2016-2017", constate SocGen.

La société de Bourse indique également que deux des trois divisions de Zodiac ont publié une baisse organique de leur chiffre d'affaires pour 2014-2015, ce qui accroît les préoccupations sur les perspectives de croissance sous-jacente du chiffre d'affaires annuel.

"Pour assombrir le tableau, l'objectif d'une croissance du chiffre d'affaires de seulement 1%-2% en 2016 donné par BE Aerospace - principal concurrent du groupe - est également préoccupant au vu de la croissance robuste de la production planifiée chez Airbus et Boeing ", ajoute SocGen.

Cette mise en garde de l'intermédiaire intervient alors que d'autres analystes et investisseurs s'étaient montrés plus optimistes dernièrement pour Zodiac à la faveur de la baisse de l'euro et de l'intensification des frappes militaires contre des bases de l'Etat islamique en Syrie.

Zodiac Aerospace doit publier ses résultats annuels 2014-2015 le 24 novembre. (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)