Le Parlement grec ratifie l'accord conclu avec les créanciers

jeudi 19 novembre 2015 20h04
 

ATHENES, 19 novembre (Reuters) - Le Parlement grec a approuvé jeudi les mesures réclamées par les créanciers internationaux d'Athènes pour le déblocage d'une tranche d'aide financière de deux milliards d'euros et de 10 milliards d'euros supplémentaires pour la recapitalisation des principales banques du pays.

Ce vote du Parlement grec fait suite à la signature en début de semaine d'un protocole d'accord entre la Grèce et ses bailleurs de fonds qui, après cette ratification, devra être approuvé par l'Eurogroupe.

L'accord avait permis de lever l'un des principaux obstacles dans les discussions qui concernait les saisies immobilières et notamment sur la question du niveau de protection accordée aux propriétaires incapables de rembourser leurs emprunts immobiliers.

Deux députés, Nikos Nikolopoulos du parti des Grecs indépendants (droite) et Stathis Panagoulis du parti Syriza du Premier ministre Alexis Tsipras ont été exclus de la coalition soutenant le gouvernement pour avoir refusé de voter le texte.

Le chef du gouvernement grec conserve la majorité absolue au Parlement mais pour deux voix seulement.

(Renee Maltezou; Pierre Sérisier pour le service français)