LEAD 1-Target relève son objectif annuel, bénéfice meilleur que prévu au T3

mercredi 18 novembre 2015 19h48
 

(Actualisé avec précisions sur les ventes en ligne lors de la conférence de presse, actualisation du cours de Bourse)

CHICAGO, 18 novembre (Reuters) - L'enseigne discount américaine Target a dit qu'elle était confrontée à des pressions à la baisse sur ses marges et n'atteindrait ses objectifs de ventes sur internet, ce qui fait chuter son titre de plus de 5% à Wall Street.

Ses ventes sur internet ont augmenté de 20% lors de son troisième trimestre clos le 1er novembre, en retrait par rapport à l'objectif de croissance de 30% du groupe, a annoncé mercredi la directrice financière Cathy Smith. En mars, Target avait annoncé viser une croissance annuelle de 40% de ses ventes sur internet.

"Il est clair que nous ne pensons pas atteindre" l'objectif sur l'exercice fiscal, a-t-elle ajouté lors d'une conférence téléphonique. Target s'attend à ce que ses ventes sur internet augmentent encore de 20% au quatrième trimestre.

Cathy Smith attribue ce ralentissement à un recul de plus de 10% des ventes d'électronique, une ligne de produits sur laquelle Target avait offert de "fortes promotions" il y a un an.

La marge brute de Target a baissé de neuf points de base par rapport à l'an dernier en raison de remboursements dans ses opérations pharmaceutiques, qu'il est en train de vendre à CVS Health, et à des investissements sur ses marques.

Le quatrième distributeur américain, engagé dans une stratégie de redressement, a indiqué que la croissance des ventes de ses produits phares, comme les articles pour enfants et les produits de bien-être et de santé, a été 2,5 fois plus rapide qu'en moyenne au troisième trimestre.

Target a relevé la limite inférieure de la fourchette de sa prévision de bénéfice par action (BPA) pour l'exercice fiscal, désormais située entre 4,65 et 4,75 dollars, hors éléments exceptionnels, au lieu de 4,60 à 4,75 dollars auparavant.

L'action du distributeur recule de 5,14% à 69,16 dollars vers 18h35 GMT à Wall Street, après avoir perdu près de 4% depuis le début de l'année.   Suite...