L'espoir d'allégement des sanctions profite aux marchés russes

mercredi 18 novembre 2015 15h07
 

MOSCOU, 18 novembre (Reuters) - Le rouble russe était orienté à la hausse mercredi pour la troisième séance consécutive, porté entre autres par les spéculations sur un possible allègement des sanctions économiques visant la Russie à la faveur d'une évolution des relation Est-Ouest sur le dossier syrien.

Vers 13h30 GMT, la devise russe s'appréciait de 0,15% environ face au dollar, à 65,04, et était stable face à l'euro, autour de 69,36. Le rouble s'est apprécié de près de 3% face au billet vert et de plus de 3% contre la monnaie unique européenne par rapport à ses niveaux de vendredi.

Alors que l'évolution des cours du pétrole est habituellement le principal facteur influençant l'évolution de la devise russe, le maintien du baril non loin de ses plus bas depuis août n'empêche pas sa remontée.

Mardi, le président Vladimir Poutine a demandé aux forces armées russes d'intensifier les frappes contre l'Etat islamique (EI) et de coopérer avec la France dans ce domaine. Moscou a par ailleurs annoncé avoir conclu que la destruction en vol d'un avion russe au-dessus de l'Egypte le mois dernier était due à une bombe.

Le président français, François Hollande, doit se rendre à Moscou la semaine prochaine pour débattre avec Vladimir Poutine dans le cadre de ses consultations pour bâtir une coalition à même de "détruire" l'EI.

Ces déclarations ont relancé les spéculations sur un possible rapprochement entre la Russie et l'Occident, qui restent tendues depuis la crise ukrainienne.

Les analystes de Rosbank recommandent toutefois la prudence à ce sujet. "Les discussions sur une levée des sanctions pourraient susciter à court terme une réaction positive des acteurs de marché; dans le même temps, il est difficile d'imaginer des scénarios menant à une levée totale des sanctions", écrivent-ils dans une note.

A la Bourse de Moscou, l'indice RTS gagnait 1,85% et le MICEX, libellé en rouble, 1,44%.

Sur les places occidentales, certaines valeurs exposées au marché russe profitaient aussi de ce mouvement.   Suite...