Enel revoit à la baisse sa prévision de bénéfices

mercredi 18 novembre 2015 09h09
 

MILAN, 18 novembre (Reuters) - La compagnie électrique italienne Enel a abaissé mercredi sa prévision de bénéfice d'exploitation pour les deux prochaines années tout en confirmant sa politique de dividende et en augmentant la taille de son programme de cessions d'actifs.

Dans le cadre d'un plan stratégique pour les années 2016 à 2019, Enel dit désormais s'attendre à un bénéfice courant avant intérêts, taxes, dépréciations et amortissements (Ebitda) d'environ 14,7 milliards d'euros l'année prochaine et d'environ 15,5 milliards d'euros en 2017.

Un précédent plan présenté en mars prédisait un Ebitda courant à 15 milliards d'euros en 2016 puis à 15,6 milliards l'année suivante.

Le groupe de services aux collectivités, contrôlé par l'Etat italien, a en revanche confirmé ses prévisions de bénéfices nets pour les deux prochaines années ainsi que sa politique de dividendes.

Il dit viser des économies d'un montant de 1,8 milliard d'euros sur la période 2014-2019.

Le programme de cessions d'actifs, d'un montant de 5 milliards d'euros dans le plan précédent, a été porté à environ 6 milliards.

Enel et sa filiale dans ls énergies renouvelables, Enel Green Power, ont en outre annoncé mercredi que leurs conseils d'administration avaient entériné un projet de fusion destiné à accélérer la croissance et à générer des synergies.

Dans le cadre de cette opération, les actifs italiens d'Enel Green Power (EGP) seront séparés et maintenus au sein d'EGP, qui va devenir une filiale entièrement contrôlée par Enel et retirée de la cote.

Les actionnaires d'EGP recevront de nouvelles actions Enel selon un ratio de 0,486 action Enel par titre EGP détenu.   Suite...