4G-Enchères terminées, Orange et Free remportent chacun 2 blocs

mardi 17 novembre 2015 15h05
 

PARIS, 17 novembre (Reuters) - Le processus d'enchères pour les nouvelles fréquences télécoms de la bande 700 MHz s'est terminé mardi matin, Orange et Free (groupe Iliad ) ayant obtenu chacun deux des six blocs attribués, écrivent Les Echos et Le Monde.

Numericable-SFR et Bouygues Telecom ont obtenu un bloc chacun, ajoutent les deux journaux sans citer leurs sources.

Le montant total de la vente approcherait les 2,8 milliards d'euros, pour un prix de 466 millions d'euros par bloc, écrivent-ils aussi.

Lundi soir, à l'issue de la première journée d'enchères, le prix pour chacun des six blocs s'élevait à 451 millions d'euros.

L'Etat avait fixé un prix de réserve de 2,5 milliards d'euros.

L'Autorité française de régulation des télécoms (Arcep), qui organisait ces enchères, s'est refusé à tout commentaire, indiquant qu'elle ferait comme prévu une communication sur ce sujet à 18h, après la clôture de la Bourse de Paris.

L'action Iliad s'adjuge 4% à 209,85 euros à 14h55 et Orange prend 2,3% à 16,74 euros.

"Iliad est en hausse car Free aurait eu deux blocs dans le cadre des enchères (...) c'est une bonne nouvelle pour Free", commente un analyste en poste à Paris.

L'action Bouygues gagne 1,85% et Numericable-SFR 1,27%.

L'opération est cruciale pour les opérateurs télécoms qui ont besoin de capacités supplémentaires pour accroître leur couverture en très haut débit mobile et répondre à la montée en flèche du trafic de données sur les téléphones portables.

Situées dans la bande basse des 700 MHz, les fréquences proposées aux enchères sont particulièrement attractives car efficaces à l'intérieur des bâtiments et sur de longues distances. (Dominique Rodriguez, édité par Jean-Michel Bélot)