RPT-Vers un impact limité des attentats de Paris sur les marchés

lundi 16 novembre 2015 06h00
 

(Répétion sans changement d'une dépêche initialement publiée dimanche)

par Christopher McCall, Hideyuki Sano et Lionel Laurent

SYDNEY/TOKYO, 16 novembre (Reuters) - Les attentats de vendredi à Paris qui ont fait au moins 129 morts pourraient entraîner lundi un bref repli des Bourses mondiales mais leur impact sur l'économie et les marchés financiers devrait être limité, estiment des analystes.

En outre, si jamais cet attentats entraînent une détérioration de la confiance en Europe et, par exemple, une chute des recettes touristiques, cela renforcera la détermination de la Banque centrale européenne (BCE) à soutenir l'activité et donc, vraisemblablement, à assouplir sa politique monétaire lors de sa réunion de décembre.

Une telle perspective est susceptible de peser sur l'euro, évolution favorable aux exportations, et de soutenir les autres actifs financiers européens, dont au premier chef les actions et les obligations.

François Hollande a imposé l'état d'urgence et décrété trois jours de deuil après ce qu'il a qualifié d'"acte de guerre" de la part de l'Etat islamique, qui a revendiqué les attentats.

La Bourse de Paris ouvrira toutefois normalement lundi matin après les attentats, qui pourraient en revanche peser sur les actions des sociétés dont l'activité est liée au tourisme et à la consommation.

"En premier lieu, il y a évidemment de l'émotion et de la compassion pour les victimes et leur famille. Maintenant si l'on essaie de regarder froidement la réalité économique, on peut s'interroger sur les conséquences de ces attentats sur le tourisme et la consommation avec l'Etat d'urgence qui a été décrété et les fêtes de fin d'année qui approchent", observe Alexandre Baradez, analyste de marché chez IG France.

L'industrie du tourisme contribue pour environ 7,5% au produit intérieur brut de la France.   Suite...