Attentats-L'hôtellerie et le luxe se préparent à une chute du tourisme

samedi 14 novembre 2015 18h05
 

par Pascale Denis

PARIS, 14 novembre (Reuters) - L'hôtellerie et le luxe devraient pâtir d'une chute du tourisme en France après la série d'attentats terroristes sans précédent survenue vendredi soir à Paris.

La fréquentation des hôtels parisiens avait déjà chuté après les attentats de janvier. Mais cette fois, les professionnels du secteur disent craindre un mouvement nettement plus massif, compte-tenu de l'ampleur des attaques perpétrées dans la capitale.

"Ça va être très difficile pour le tourisme dans les jours qui viennent. Le secteur va souffrir», a déclaré à Reuters Georges Panayotis, président du cabinet spécialisé MKG Group.

Alors que l'hôtellerie française avait repris des couleurs en septembre et octobre - grâce notamment aux salons - et qu'elle tablait sur de très bons taux de remplissage avec la conférence sur le climat (COP21) qui se tiendra au Bourget à partir du 30 novembre, elle risque aujourd'hui beaucoup d'annulations.

"Je pense que ce sera pire qu'en janvier. Ce qui s'est passé est énorme. Le monde entier a les yeux rivés sur la France", ajoute-t-il.

L'hôtellerie de luxe devrait être selon lui davantage touchée que les autres segments du secteur.

La clientèle internationale, qui constitue plus de 80% de la clientèle des palaces parisiens comme le Bristol, le Georges V ou le Plaza Athénée, est en effet très sensible aux questions de sécurité et de géopolitique.

"Le contexte politique et sécuritaire est un des facteurs clé du tourisme international", rappelle le PDG de MKG Group.   Suite...