13 novembre 2015 / 07:14 / dans 2 ans

** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

PARIS/LONDRES, 13 novembre (Reuters) - Les Bourses européennes sont attendues en baisse vendredi à l‘ouverture, affaiblies, comme les marchés américains et asiatiques, par la chute des cours de matières premières dans un climat d‘inquiétude sur la croissance mondiale.

Les investisseurs devraient par ailleurs rester prudents dans l‘anticipation d‘une hausse des taux de la Réserve fédérale américaine dès le mois prochain.

D‘après les premières indications disponibles, l‘indice CAC 40 parisien pourrait perdre jusqu‘à 0,7% à l‘ouverture, le Dax à Francfort 0,6% et le FTSE à Londres 0,5%.

La Bourse de Tokyo a fini en baisse de 0,51% dans le sillage de Wall Street, qui a subi la veille sa plus forte baisse depuis septembre.

L‘indice MSCI Asia-Pacifique hors Japan perd 1,5%, plombé par le secteur des ressources de base. Il devrait céder 2,9% sur la semaine.

Wall Street a connu jeudi son plus net recul (-1,4%) depuis fin septembre, plombée par les matières premières et des propos du président de la Fed de New York qui ont renforcé le scénario de hausse des taux en décembre.

Le dollar marque une pause après trois jours de baisse et s‘apprête à afficher un repli hebdomadaire vis-à-vis de l‘euro et du yen, victime de la perte d‘appétit pour le risque qui se reflète dans le recul des marchés actions.

Les cours du pétrole brut américain baissent pour la troisième séance d‘affilée, à leurs plus bas niveaux en plus de deux mois, affectés par la montée inexorable des stocks de pétrole qui ont fait chuter les cours de 10% depuis le début du mois de novembre, dans un marché qui parie sur de nouvelles baisses.

La journée sera marquée par les premières estimations de PIB du troisième trimestre en Europe, suivies des ventes au détail, prix à la production et indice de confiance de l‘Université du Michigan aux Etats-Unis.

La croissance de l‘économie française a rebondi de 0,3% après sa stagnation du printemps, grâce à la consommation des ménages et à l‘investissement des entreprises, selon les premiers résultats de l‘Insee.

La croissance a été également de 0,3% en Allemagne durant ce trimestre, donnant une croissance annualisée de 1,8%, le tout comme prévu.

VALEURS À SUIVRE

* BOUYGUES fait état vendredi d‘une légère baisse de son chiffre d‘affaires au troisième trimestre imputable notamment à la faiblesse de l‘activité dans le bâtiment et la route en France.

* ORANGE - L‘autorité des télécoms (Arcep) a lancé jeudi une consultation publique en vue d‘encadrer les tarifs pratiqués par Orange pour donner accès à son réseau aux autres opérateurs télécoms en 2016 et en 2017 afin qu‘ils puissent proposer leurs services à leurs clients.

* GAMELOFT, VIVENDI - Vivendi a franchi en hausse le seuil de 15% du capital de l‘éditeur de jeux vidéo Gameloft, a annoncé jeudi l‘Autorité des marchés financiers (AMF).

* EDF. Le projet de construire deux réacteurs nucléaires à Hinkley Point pour 18 milliards de livres (25,4 milliards d‘euros) est tellement cher et risqué qu‘il menace la survie du groupe, a estimé jeudi une association de salariés actionnaires de l‘entreprise.

* ARCELORMITTAL. L‘agence de notation Moody’s a abaissé jeudi sa note de du sidérurgiste, passant de Ba1 à Ba2 avec une perspective qui reste négative.

* AIR FRANCE-KLM. Air France a sanctionné 16 salariés, dont quatre vont être licenciés, à la suite des violences qui avaient émaillé le comité central d‘entreprise (CCE) du 5 octobre, a déclaré un porte-parole de la compagnie. L‘intersyndicale la compagnie a appelé à manifester contre ces sanctions le 19 novembre, jour d‘un nouveau CCE.

* SYNGENTA. Le groupe agrochimique suisse a rejeté l‘offre de rachat de China National Chemical Corp à près de 42 milliards de dollars (38 milliards d‘euros) en évoquant des objections possibles de la part des autorités de régulation, rapporte Bloomberg.

* ENEL a confirmé ses objectifs annuels après avoir annoncé une hausse de 4,9% de son excédent brut d‘exploitation (EBE, Ebitda) sur neuf mois à la faveur de la performance de sa filiale verte et de ses opérations en Espagne et en Amérique latine en particulier.

* Tableau des principaux marchés mondiaux :

Juliette Rouillon, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below