Les fonds se préparent à l'entrée du yuan dans le panier du FMI

jeudi 12 novembre 2015 17h24
 

* Le FMI pourrait inclure $40 mds en yuans dans son panier de devises

* Des banques centrales devraient lui emboîter le pas

* Cela devrait déclencher un mouvement de réallocations d'actifs

* Axa estime l'afflux de capitaux sur le yuan à $600 mds sur cinq ans

par Michelle Chen

HONG KONG, 12 novembre (Reuters) - Les gérants d'actifs étrangers se préparent à augmenter leur exposition aux obligations libellées en yuan lorsque le Fonds monétaire international aura, peut-être d'ici la fin du mois, approuvé le principe de l'entrée de la monnaie chinoise dans son panier de devises.

La décision du FMI d'inclure le yuan (ou renminbi, RMB) dans ses réserves, dont le montant avoisine 280 milliards de dollars (260 milliards d'euros), devrait inciter des banques centrales à faire de même et certains gérants de fonds disent envisager d'ajuster leurs portefeuilles en conséquence.

"La reconnaissance par le FMI va renforcer le statut de monnaie de réserve internationale du RMB. Nous pensons que de nombreux investisseurs officiels vont commencer à procéder à des allocations en RMB", explique Axa Investment Managers dans une étude.

Des analystes estiment que le FMI devrait dans un premier temps fixer à 14% environ la part du yuan dans la composition de ses "droits de tirage spéciaux" (DTS), ce qui se traduirait par un afflux d'environ 40 milliards de dollars au cours des prochaines années.   Suite...