RTL relève son objectif de chiffre d'affaires 2015

jeudi 12 novembre 2015 14h59
 

FRANCFORT, 12 novembre (Reuters) - RTL Group a relevé jeudi son objectif de chiffre d'affaires pour l'année 2015, soutenu par l'impact positif des taux de change, son activité numérique et un marché de la publicité télévisée en croissance en Allemagne.

Le groupe européen de diffusion de télévision et de radio, dont le groupe allemand de médias Bertelsmann est actionnaire majoritaire, table désormais sur un chiffre d'affaires en hausse de 2,5 à 5%, contre un précédent objectif d'une croissance de 2,5% au maximum.

Le directeur financier de RTL, Elmar Heggen, a précisé jeudi que les taux de change avaient contribué à près des deux tiers de la croissance du chiffre d'affaires total des neuf premiers mois de l'année, qui a progressé de 195 millions d'euros, soit 5%, sur la période, à 4,1 milliards d'euros.

RTL a des chaînes de télévision et de radio dans huit pays européens et en Asie du Sud-Est.

Le revenu des activités numériques du groupe a contribué à hauteur de 8% au chiffre d'affaires total.

"Dans le numérique, nous avons eu une croissance organique de plus de 30% depuis le début de l'année et nous tablons sur une nouvelle croissance à deux chiffres en 2016, 2017 et 2018", a dit Elmar Heggen.

D'ici la fin de l'année, les activités numériques de RTL réaliseront 500 millions d'euros de chiffres d'affaires par an.

L'action RTL s'adjuge 3,51% à 82,22 euros vers 13h50 GMT à Francfort, une des plus fortes hausses de l'indice paneuropéen EuroFirst 300 qui perd 1%.

Sa maison mère Bertelsmann a annoncé de son côté jeudi une progression de 7,5% de son excédent brut d'exploitation (Ebitda) et de 2,5% de son chiffre d'affaires pour les neuf premiers mois de l'année, la réduction de ses coûts et ses investissements dans de nouveaux secteurs ayant commencé à porter leurs fruits.

Le groupe allemand a confirmé son objectif de croissance de l'Ebitda et du chiffre d'affaires 2015 par rapport à 2014. (Harro ten Wolde et Joern Poltz, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Bertrand Boucey)