Burberry évoque un mieux pour les ventes sur son T3

jeudi 12 novembre 2015 10h23
 

LONDRES, 12 novembre (Reuters) - Burberry a annoncé jeudi que ses ventes à périmètre comparable s'étaient améliorées depuis le début du troisième trimestre de son exercice fiscal après une période pénalisée entre autres par le ralentissement de la demande en Chine et à Hong Kong.

Le groupe britannique de luxe a en outre fait état d'une hausse de 3%, meilleure qu'attendu, de son bénéfice semestriel courant, grâce à la réduction de ses coûts.

Le mois dernier, il avait présenté une croissance des ventes semestrielles à périmètre comparable bien moins élevée qu'attendu et souligné que le marché du luxe était de plus en plus difficile, particulièrement en Chine et à Hong Kong, ce qui avait fait chuter son cours de Bourse à un plus bas de près de trois ans.

Sur les six mois à fin septembre, son bénéfice imposable ajusté a atteint 153 millions de livres (217 millions d'euros) pour un chiffre d'affaires stable à 1,11 milliard. Les analystes financiers prévoyaient en moyenne un résultat de 147 millions.

Le directeur général et directeur de la création du groupe, Christopher Bailey, a déclaré que l'entreprise était "confiante" pour la période des fêtes de fin d'année.

Il a par la suite précisé que l'activité de l'entreprise à Hong Kong s'était améliorée sur les six premières semaines du trimestre en cours même si elle restait "très difficile" et que les ventes en Chine avaient renoué avec une croissance positive à données comparables.

Le marché américain, lui, reste "assez volatil, difficile à lire", a-t-il poursuivi.

Au total, Burberry table pour le second semestre de l'exercice sur une croissance d'environ 5% de ses ventes totales à magasins comparables.

A la Bourse de Londres, le titre Burberry gagnait 1,35% 1.353 pence à 9h20 GMT, l'une des meilleures performances de l'indice FTSE-100, qui cédait alors 0,56%.

(James Davey; Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)