LEAD 2-Hermès résiste et prédit une année 2016 difficile en Grande Chine

jeudi 12 novembre 2015 12h06
 

* La croissance organique ressort à 7,9% au T3

* Fort ralentissement en Asie hors Japon et aux Etats-Unis

* Accélération en France et en Europe (Actualisé avec déclarations du gérant du groupe à Reuters, commentaires)

par Pascale Denis

PARIS, 12 novembre (Reuters) - Hermès a fait mieux que ses pairs au troisième trimestre dans un contexte difficile pour le luxe et anticipe une année 2016 difficile en "Grande Chine".

Avec une croissance organique de 7,9%, supérieure aux attentes et en léger retrait par rapport aux 8,8% du premier semestre, le sellier signe une nouvelle fois une des meilleures performances du secteur.

Alors que nombre de ses concurrents, notamment Louis Vuitton (groupe LVMH ), ont marqué le pas, Hermès fait encore la preuve de sa capacité de résistance dans un environnement plombé par le ralentissement du marché chinois et la chute de celui de Hong Kong ainsi que par un tassement aux Etats-Unis, où la hausse du dollar freine les achats touristiques.

Comme ses pairs, le fabricant des sacs "Birkin" et des "carrés" de soie a fortement ralenti en Asie hors Japon (+1,5%) et aux Etats-Unis (+2%).

En Asie, il a surtout souffert à Hong Kong et Macao, où les flux touristiques chinois se sont effrondrés au profit au Japon ou de la Corée du Sud, tandis qu'en Chine continentale, les ventes ont progressé, aux dires du gérant du groupe.   Suite...