BOURSE-Vivendi chute après un T3 inférieur aux attentes

mercredi 11 novembre 2015 12h01
 

PARIS, 11 novembre (Reuters) - Vivendi accuse la plus forte baisse du CAC 40 et du SBF 120 au lendemain de la publication d'un bénéfice d'exploitation (Ebita) du troisième trimestre en baisse de 29% à 219 millions d'euros, un chiffre largement inférieur aux attentes du marché (283 millions d'euros).

Plusieurs brokers ont revu en baisse leurs estimations de bénéfice par action et soulignent qu'une des surprises a été l'annonce par le groupe de médias, musique et loisirs d'"une période d'investissements potentiellement élevée" au cours des deux prochaines années.

Barclays a ramené son objectif de cours de 21 à 20 euros en réitérant son conseil de "pondération en ligne", jugeant Vivendi "généreusement valorisé". "Après ces résultats, nous nous attendons à ce que Vivendi se traite dans le bas de sa fourchette de fluctuation (20-24 euros)", écrit l'intermédiaire dans une note.

Vers midi, le titre perd 5,96% à 20,35 euros tandis que le CAC 40 avance de 0,5%. Bolloré, principal actionnaire de Vivendi, perd 0,67%.

Ubisoft perd 2,46%, Vivendi ayant indiqué mardi qu'il entendait accroître sa participation au capital de l'éditeur de jeux vidéos malgré l'hostilité de ses fondateurs qui cherchent activement un chevalier blanc. Gameloft, dont la position est moins radicale que celle d'Ubisoft, prend 1,56%.

Vivendi détenait 10,8% d'Ubisoft et 15,98% du capital de Gameloft au 9 novembre.

Kepler Cheuvreux a abaissé ses estimations de BPA de 5% et ajusté son objectif de cours à 22,0 euros (contre 22,5 euros) et réitère son conseil de conserver. Le broker souligne que la télévision payante en France (Canal+) accumule les difficultés et que, pour l'instant, Apple Music en "streaming" n'a pas dopé l'activité d'Universal Music Group, bien au contraire.

Exane BNP Paribas estime que "les résultats du T3 et l'annonce de deux années de réinvestissement ont sonné comme un rappel des difficultés auxquelles Canal est confronté en France et conforte notre scénario baissier". Il reste à "sous-performance" et abaisse son objectif de cours de 11% à 20 euros.

JP Morgan a abaissé ses estimations de BPA 2016 et 2017 de 9% et 6% mais réitère son conseil de surpondérer Vivendi avec un objectif de cours ajusté à 23,5 euros (contre 24,0 euros).

Société générale réitère son conseil de "conserver" Vivendi avec un objectif de cours ramené de 23,3 à 22,3 euros. Le broker dit soutenir la décision d'accroître les investissements dans Canal+ et la valeur de la chaîne étant le seul moyen d'améliorer la perception que les consommateurs peuvent en avoir. (Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot)