La Bourse de Paris-Les valeurs du jour mardi (clôture)

mardi 10 novembre 2015 18h06
 

* Valeurs qui se traitent ex-dividende 
    * Le point sur les marchés européens 

    PARIS, 10 novembre (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à
la Bourse de Paris, qui a fini pratiquement inchangée,
l'affaiblissement de l'euro, tombé sous 1,07 dollar (1,0688
dollar vers 18h) compensant un nouvel indicateur économique
chinois jugé décevant. 
    L'indice CAC 40 a grappillé 0,02% à 4.912,16 points.
    
    * Les VALEURS liés aux MATIÈRES PREMIÈRES ont encore perdu
du terrain sur fond de doutes persistants sur la demande ainsi
que sur les cours des métaux et du pétrole. 
    ARCELORMITTAL a abandonné 3,34% à 4,867 euros,
plus forte baisse du CAC 40, et TECHNIP 1,02% à 49,48
euros. Hors CAC, MAUREL & PROM s'est replié de 5,04% à
3,276 euros et CGG de 0,96% à 3,189 euros.
    VALLOUREC (-10,21% à 8,952 euros) a enregistré la
plus mauvaise performance du SBF 120 dans des volumes
étoffés, la publication trimestrielle du producteur de tubes
sans soudure en acier inquiétant également les investisseurs
pour l'activité du groupe au dernier trimestre. 
    
    * De nombreuses VALEURS CYCLIQUES ont perdu du terrain face
à la perspective d'une croissance mondiale moins forte
qu'attendu sous le coup du ralentissement des marchés émergents,
Chine en tête.
    ALCATEL-LUCENT a lâché 2,25% à 3,695 euros,
LAFARGEHOLCIM 1,55% à 52,23 euros, SAINT-GOBAIN
 1,36% à 39,29 euros et VINCI 1,06% à 60,61
euros. 
    
    * En revanche, plusieurs groupes exportateurs et/ou
sensibles aux variations de l'euro ont profité de la baisse de
la monnaie unique européenne.
    KERING a avancé de 1,03% à 170,95 euros, AIRBUS
GROUP de 0,95% à 66,02 euros, MICHELIN de
0,67% à 92,82 euros et PERNOD RICARD de 0,61% à 106,75
euros.
    
    *  Les VALEURS TELECOMS ont été recherchées, la publication
de Vodafone (+3,894%) confirmant l'impression favorable
des investisseurs après cette saison des résultats jugée solide
pour le secteur. 
    ORANGE, qui a aussi annoncé la signature d'un
accord avec Helios Investment Partners pour la cession de sa
participation dans Telkom Kenya, a progressé de
1,83% à 16,40 euros, plus forte hausse du CAC 40. ILIAD 
s'est octroyé 0,76% à 193,30 euros et NUMERICABLE-SFR 
0,54% à 40,375 euros.
        
    * KORIAN (+5,12% à 34,90 euros) a signé la
meilleure performance du SBF 120 après l'annonce par
le gestionnaire français de maisons de retraite de la signature
d'un projet d'acquisition de Casa Reha, troisième opérateur de
maisons de retraite en Allemagne. 
    
    * LAGARDÈRE (+2,98% à 27,445 euros) a confirmé son
objectif annuel de résultat opérationnel après avoir annoncé un
chiffre d'affaires de 1,846 milliard au troisième trimestre, en
progression de 2,6% à données comparables par rapport à la même
période en 2014.    
    
    * JCDECAUX a gagné 2,45% à 36,76 euros.
L'américain Clear Channel Outdoor étudie la vente
d'actifs aux Etats-Unis, ont déclaré à Reuters des sources
proches du dossier. 
     
    * SODEXO a pris 1,8% à 78,60 euros. UBS a relevé
son conseil sur la valeur de "neutre" à "acheter", le courtier
anticipant une amélioration des perspectives de résultats du
groupe.
    
    * INGENICO (+1,54% à 111,85 euros) a poursuivi son
rebond, les investisseurs se repositionnant sur le spécialiste
des terminaux de paiement après une activité trimestrielle jugée
solide mais qui avait été éclipsée par la perte d'un gros
contrat. 
    
    * EIFFAGE a baissé de 3,64% à 55 euros dans des
volumes nourris au lendemain de l'annonce par le groupe de BTP
et de concessions d'une activité trimestrielle et d'un objectif
jugés décevants. 
    
    * ARKEMA (-1,41% à 66,31 euros) a été sanctionné
par les investisseurs après l'annonce d'un relèvement d'objectif
d'Ebitda pour 2015 inférieur au consensus des analystes.
    
        
    * GROUPE FLO a bondi de 9,24% à 2,60 euros dans
des volumes étoffés, le groupe de restauration commerciale ayant
fait état d'une amélioration de son activité trimestrielle.
  

    * NICOX a avancé de 2,58% à 1,667 euro après la
signature par la société pharmaceutique d'un contrat de licence
exclusif avec Fera Pharmaceuticals pour le développement et la
commercialisation aux Etats-Unis de son anti-inflammatoire
naproxcinod. 

 (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)