L'UE espère un accord sur la titrisation avant la fin de l'année

mardi 10 novembre 2015 10h15
 

BRUXELLES, 10 novembre (Reuters) - Les ministres des Finances de l'Union européenne devraient parvenir avant la fin de l'année à un accord sur la relance du marché de la titrisation, a déclaré mardi Jonathan Hill, le commissaire européen aux Services financiers.

Le marché européen des valeurs mobilières adossées à des actifs (ABS) n'a recouvré que la moitié de sa taille d'avant la crise financière de 2008-2009.

La Commission européenne a lancé en septembre un vaste plan pour raviver les marchés des capitaux en Europe en mettant notamment l'accent sur la relance de la titrisation, qui permet de regrouper des prêts sous forme d'instruments financiers vendus à des investisseurs.

"On pourrait avoir un accord au conseil (des ministres des Finances, Ecofin) d'ici Noël", a déclaré Jonathan Hill à la presse avant une réunion de l'Ecofin à Bruxelles où le sujet sera à l'ordre du jour.

Soucieux d'accroître la marge de manoeuvre des banques tout en leur permettant de garder la maîtrise de leurs risques, Jonathan Hill a proposé de réduire les besoins de fonds propres imposés lors des émissions d'ABS si celles-ci appartiennent à une nouvelle catégorie de dette dite "simple, transparente et standardisée" (STS).

Cette proposition doit recevoir l'aval des ministres des Finances de l'UE et du Parlement européen.

"J'espère que le Parlement européen pourra aussi avancer rapidement sur ce sujet", a dit Jonathan Hill. (Francesco Guarascio, Véronique Tison pour le service français)