LEAD 2-Lufthansa-Le personnel navigant appelé à continuer la grève mardi

lundi 9 novembre 2015 19h45
 

(Actualisé avec rejet par l'Ufo de la nouvelle offre de la direction, précisions, cours de l'action)

par Karolin Schaps

FRANCFORT, 9 novembre (Reuters) - Lufthansa a déclaré lundi qu'elle perdait au moins 10 millions d'euros par jour du fait d'une grève de son personnel navigant commercial, qui sera reconduite mardi et qui est déjà la plus longue qu'ait jamais subie la compagnie aérienne allemande.

Près de 110.000 passagers ont été touchés lundi par cette grève qui a affecté les aéroports de Francfort, Munich et Düsseldorf, un mouvement lancé vendredi par le syndicat Ufo des personnels navigants à la suite de l'échec de discussions avec la direction sur les régimes de retraite et pré-retraite.

"Les dommages réels ne seront clairs que dans les semaines à venir lorsque nous saurons combien de passagers ont demandé à être remboursés, combien ont pris une nouvelle réservation et combien ont été hébergés à l'hôtel", a dit un porte-parole de la compagnie aérienne à la presse à l'aéroport de Francfort.

Après avoir dû annuler plus de 1.000 vols sur la journée, Lufthansa a amélioré ses propositions salariales au personnel navigant commercial, offrant désormais un versement unique de 3.000 euros à chaque salarié, contre 2.000 euros précédemment, ainsi qu'une augmentation de salaire de 1,7% à compter du 1er janvier puis une nouvelle hausse de 1,7% l'année suivante.

Ces nouvelles propositions ont été rejetées par le syndicat Ufo.

Le syndicat a fait savoir que le mouvement serait reconduit comme prévu mardi, ce qui devrait affecter aussi des vols long-courriers, au poids économique plus important. La grève pourrait durer jusqu'à vendredi.

"Nous déplorons vraiment que les discussions se soient conclues par la grève mais les négociations avaient atteint un stade où il n'y avait plus d'autres choix", déclare le syndicat Ufo dans un communiqué.

La Lufthansa discute avec les différentes catégories de personnel afin de réduire le coût des retraites dans le cadre d'un programme d'économies censé lui permettre de mieux résister à la concurrence des compagnies à bas coûts et des transporteurs aériens du Golfe.

A la Bourse de Francfort, l'action Lufthansa a perdu lundi 3,12% à 13,51 euros. La compagnie a déjà perdu cette année 130 millions en raison de plusieurs grèves de ses pilotes. (Wilfrid Exbrayat et Patrick Vignal pour le service français, édité par Bertrand Boucey)