La BCE ne durcira pas sa politique dans un avenir proche-Weidmann

dimanche 8 novembre 2015 17h57
 

BERLIN, 8 novembre (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) ne voit aucune raison de resserrer sa politique monétaire, même si la Réserve fédérale relève ses taux d'intérêt, a déclaré Jens Weidmann, l'un des membres du Conseil des gouverneurs, dans un entretien publié dimanche.

"La politique monétaire de l'Eurosystème n'évolue pas dans le sillage de la Fed", a dit le président de la Bundesbank allemand au Tagesspiegel.

"Ce n'est que lorsque la reprise économique dans la zone euro aura fait des progrès supplémentaires et que la hausse des prix sera plus prononcée que le taux de base de la zone euro pourra être relevé."

"La Fed est sur la voie d'un resserrement de la politique monétaire; ce n'est pas le cas de la BCE dans un avenir prévisible", a ajouté Jens Weidmann. "Cela ne changera pas en décembre."

Le président de la BCE, Mario Draghi, a déclaré à plusieurs reprises ces dernières semaines que la banque centrale trancherait en décembre la question du besoin éventuel d'un renforcement de sa politique d'achats d'actifs sur les marchés, censée soutenir la reprise et la remontée des prix.

Interrogé sur la quasi-disparition de l'inflation dans la zone euro, Jens Weidmann a répondu qu'il s'agissait d'une conséquence de la faiblesse des prix de l'énergie, en parlant de "phénomène temporaire".

Si l'on exclut les éléments volatils, dont les prix de l'énergie, l'inflation est proche de 1%, a-t-il précisé.

(Caroline Copley; Marc Angrand pour le service français)