Le groupe de Singapour NOL discute avec CMA CGM et Maersk

dimanche 8 novembre 2015 14h12
 

SINGAPOUR, 8 novembre (Reuters) - Le groupe de transport maritime Neptune Orient Lines (NOL), basé à Singapour, a annoncé samedi avoir engagé des discussions préliminaires avec la compagnie française CMA CGM et le danois A.P. Moeller-Maersk en vue d'un éventuel rachat.

NOL, contrôlé par le fonds souverain Temasek Holdings , souffre de la crise prolongée qui touche l'ensemble du secteur mondial du transport maritime et a accumulé quatre années consécutives de pertes.

Il a conclu en février la vente de sa filiale de logistique pour 1,2 milliard de dollars au japonais Kintetsu et on a prêté ces derniers mois à Temasek l'intention de vendre le reste du groupe.

"NOL a le devoir d'évaluer toutes les options afin d'optimiser la valeur pour l'actionnaire et d'améliorer sa compétitivité", a-t-il expliqué dans un communiqué.

"De temps en temps, NOL engage des discussions sur de possibles rapprochements impliquant NOL, en gardant comme priorité le retour de ses activités de transport maritime à une croissance durable et à la rentabilité."

NOL affiche actuellement une capitalisation boursière d'environ 1,8 milliard d'euros.

CMA CGM n'était pas disponible dans l'immédiat pour un commentaire.

(Rujun Shen, avec Gus Trompiz à Paris; Marc Angrand pour le service français)