Airbus n'exclut pas que des commandes d'A380 attendent 2016

dimanche 8 novembre 2015 14h01
 

DUBAI, 8 novembre (Reuters) - Airbus prévoit toujours de conclure des ventes d'A380 d'ici la fin de l'année mais n'exclut pas qu'un contrat potentiel doive attendre le début de l'année prochaine, a déclaré dimanche son président exécutif, Fabrice Brégier, au salon aéronautique de Dubai.

A une question de Reuters sur la capacité du groupe à conclure un nouveau contrat de vente de son très gros porteur en 2015, Fabrice Brégier a répondu: "Je crois, oui (...) et si c'est décalé à l'an prochain, ce ne sera pas un drame. Je crois que nous aurons de nouveaux clients."

L'A380 apparaît actuellement comme un avion très compétitif grâce à la faiblesse des prix du pétrole, a-t-il ajouté.

Fabrice Brégier a précisé qu'Airbus étudiait toujours la possibilité de lancer une nouvelle version de l'A380, comme le lui demande son plus gros client, Emirates, mais il a expliqué que le groupe ne se lancerait dans un tel projet qu'au moment opportun et que si cela était justifié par de solides arguments économiques.

Interrogé sur la volonté d'Airbus de concevoir une version allongée de l'A380 pour augmenter sa capacité, actuellement de 544 passagers, Fabrice Brégier a répondu: "Il est trop tôt pour le dire. Nous pouvons allonger cet avion, le problème est de savoir s'il y a un vrai marché pour cela."

"Je suis à peu près sûr que nous allongerons l'avion. J'ai dit 'un jour' et ce 'un jour' viendra peut-être après le lancement de ce qu'on appelle l'A380neo."

De son côté, le président d'Emirates, Tim Clark, a de nouveau appelé dimanche Airbus à moderniser l'A380, assurant qu'il était prêt à passer commande d'une nouvelle version améliorée dès qu'elle serait prête.

"Nous aimerions qu'ils avancent là-dessus", a-t-il dit, précisant qu'il n'était pas forcément nécessaire de prévoir une version allongée du très gros porteur.

Un A380neo pourrait permettre 10% à 13% d'efficacité supplémentaire, a-t-il estimé.

(Tim Hepher, avec Nadia Saleem; Marc Angrand pour le service français)