La Bourse de Paris-Les valeurs du jour vendredi (clôture)

vendredi 6 novembre 2015 18h07
 

* Valeurs qui se traitent ex-dividende 
    * Le point sur les marchés européens 

    PARIS, 6 novembre (Reuters) - Les valeurs du jour vendredi à
la Bourse de Paris, qui a fini en très légère hausse après
l'annonce d'un nombre de créations de postes non agricoles
meilleur que prévu aux Etats-Unis le mois dernier.
 
    Le CAC 40 a avancé de 0,08% 4.984,15 points.
L'indice phare de la Bourse parisienne affiche un gain de 1,77%
sur la semaine.
    
    * Le secteur AERONAUTIQUE a profité du recul de l'euro face
au dollar, tombé à 1,0746 dollar vers 18h, contre près de
1,09 dollar avant la statistique américaine sur l'emploi.
    SAFRAN (+4,13% à 70,54 euros) a fini en tête des
hausses du CAC 40 et AIRBUS GROUP a pris 2,32% à 66,10
euros. ZODIAC AEROSPACE a progressé de 3,76% à 25,655
euros.
    
    * Les VALEURS CYCLIQUES ont été les autres gagnantes de la
solidité de l'indicateur américain.
    PSA a pris 2,77% à 16,50 euros, ACCOR 
2,49% à 44,41 euros et SCHNEIDER ELECTRIC 2,41% à
58,15 euros.
    
    * Les VALEURS BANCAIRES européennes (+2,3%, plus
forte hausse sectorielle en Europe) ont également fini en hausse
alors que la statistique américaine sur l'emploi plaide en
faveur d'un relèvement des taux d'intérêt dès le mois prochain
aux Etats-Unis. 
    BNP PARIBAS a gagné 3,11% à 57,61 euros, SOCIETE
GENERALE 2,85% à 45,405 euros et CREDIT AGRICOLE
 1,9% à 11 euros.
    
    * ARCELORMITTAL a finalement terminé en hausse de
0,44% à 5,0 euros après avoir fait le yo-yo, les investisseurs
se montrant divisés sur l'interprétation à faire des résultats
trimestriels publiés auparavant par le premier sidérurgiste
mondial.    
        
    * APERAM (+20,08% à 33,515 euros) a signé sa
meilleure séance depuis son introduction en Bourse début 2011.
Le spécialiste de l'acier inoxydable s'est envolé en tête du SBF
120 dans des volumes nourris après son intention de
reprendre le versement d'un dividende et la publication de ses
résultats trimestriels. 
    
    * En revanche, les valeurs DEFENSIVES et de RENDEMENT ont
été délaissées.
    VEOLIA a reculé de 1,88% à 22,14 euros,
UNIBAIL-RODAMCO de 1,32% à 246,50 euros, PERNOD RICARD
 de 1,29% à 107,50 euros, DANONE de 0,8% à
64,29 euros et EDF de 0,72% à 15,935 euros.
    
    * SANOFI (-6,84% à 86,90 euros) a accusé la plus
forte baisse du CAC 40 après avoir prévenu que son bénéfice par
action n'augmenterait pas de manière significative en 2016 ni en
2017.    
    
    * LVMH a cédé 2,74% à 168,75 euros et HERMÈS
 1,15% à 351,50 euros dans le sillage de Richemont
 (-5,66%), qui a vu ses ventes décrocher en octobre et
prévoit un second semestre difficile. 
    
    * SOLOCAL GROUP a reculé de 7,27% à 8,0 euros,
plus forte baisse du SBF 120. Exane BNP Paribas a
abaissé sa recommandation de "surperformance" à "neutre" sur le
titre, le broker estimant que les résultats du troisième
trimestre montrent la difficulté du groupe à développer son
activité internet alors que son endettement limite ses dépenses
de marketing.
    
    * JCDECAUX a lâché 3% à 36,52 euros. Des analystes
jugent le titre trop cher au regard des perspectives de
croissance organique et de marges en 2016 du spécialiste de la
publicité extérieure. 

    * Les compagnies aériennes européennes ont été soutenues par
le relèvement d'objectifs de long terme d'IAG 
(+3,704%).
    AIR FRANCE-KLM a fini en hausse de 4,83% à 7,179
euros.
    
    * SAFT (+4,83% à 26,25 euros) a rebondi sur un
support technique à 25 euros.
    
    * GAMELOFT s'est octroyé 3,48% à 5,35 euros après
un chiffre d'affaires en croissance de 14% à données publiées
sur les neuf premiers mois de 2015. Le groupe prévoit de
commercialiser au moins quatre nouveaux titres au quatrième
trimestre et de continuer à lancer de façon régulière de
nouveaux jeux en 2016. 
        

 (Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par
Dominique Rodriguez)