IAG (British Airways, Iberia) relève ses objectifs de long terme

vendredi 6 novembre 2015 11h32
 

LONDRES, 6 novembre (Reuters) - International Airlines Group (IAG), maison-mère, entre autres, de British Airways et d'Iberia, a relevé vendredi à plus de 12%son objectif de croissance des résultats entre 2016 et 2020, une démarche qui reflète la confiance du groupe dans l'avenir alors que ses concurrents sont paralysés par leurs problèmes internes.

IAG a annoncé, avant une réunion avec ses investisseurs, viser une croissance moyenne de son bénéfice par action de plus de 12%, au lieu de l'objectif de 10% annoncé précédemment.

Le groupe, qui comprend aussi l'irlandaise Aer Lingus et la "low cost" espagnole Vueling, relève ainsi ses prévisions alors que Lufthansa et Air France sont confrontées à des grèves à répétition de leurs salariés qui s'opposent aux réductions des coûts envisagées par leur direction.

Le titre IAG, qui a gagné 8% au cours des trois derniers mois, prend encore 2,5% à 595,15 pence vers 10h25 GMT.

Le principal syndicat du personnel navigant de Lufthansa, l'Ufo, a annoncé vendredi le démarrage d'une grève qui pourrait durer une semaine à la suite de l'échec des discussions sur les régimes de retraite et pré-retraite.

Le directeur général d'IAG Willie Walsh a réduit les coûts chez British Airways et Iberia depuis leur fusion en 2011, avant ses concurrents français et allemand, ce qui lui a permis de mieux résister à la concurrence des compagnies du Golfe et aux compagnies "low cost" comme easyJet en Europe.

IAG a également annoncé vendredi qu'Alex Cruz, directeur général de Vueling, remplacerait l'an prochain le président exécutif de British Airways Keith Williams qui part à la retraite. (Sarah Young, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)