BOURSE-Aperam propulsé en tête du SBF 120 avec son T3 et son dividende

vendredi 6 novembre 2015 11h31
 

PARIS, 6 novembre (Reuters) - Aperam pourrait signer vendredi sa plus forte progression en une séance depuis un an et demi en Bourse, où le spécialiste de l'acier inoxydable s'envole en tête du SBF 120 dans des volumes nourris après son intention de reprendre le versement d'un dividende.

A 11h25, le titre bondit de 16% à 32,385 euros dans des volumes représentant 1,5 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext. Si elle clôture à ce niveau, la valeur signera alors sa meilleure performance une séance boursière depuis le 8 mai 2014 (+17,17%).

Au même instant, le SBF 120 recule de 0,63% dans des volumes équivalents à 30% de leur moyenne journalière habituelle. L'indice Stoxx du secteur européen des ressources de base perd 0,64%.

Aperam a annoncé jeudi son intention de verser son premier dividende en quatre ans face aux signes d'amélioration sur ses marchés.

Le groupe versera un dividende de 1,25 dollar (1,15 euro) par action, qu'il est prévu d'augmenter progressivement "au fil du temps". Le marché attendait un dividende de 30 cents par action au titre de cette année, selon une enquête Reuters.

"Une forte résistance, un bilan solide et une amélioration des perspectives soutiennent un retour du dividende", résume dans une note Société générale, qui conseille d'acheter la valeur avec un objectif de cours de 41 euros.

"Nous constatons que: 1) la fin des déstockages approche, 2) la pression continue des importations en Europe malgré des droits d'importations ne se répercute pas sur les prix de base, 3) la demande sous-jacente des clients finaux reste bonne en Europe, ce qui devrait favoriser un tournant dans le cycle des stocks début 2016", souligne le courtier.

Au troisième trimestre, Aperam a dégagé un Ebitda de 108 millions de dollars, globalement conforme aux attentes des analystes financiers, et un flux de trésorerie d'exploitation de 65 millions de dollars.

"Aperam a publié un nouveau trimestre avec une forte génération de Free Cash Flow dans des conditions de marché difficiles. Nous considérons la politique progressive de dividende comme un élément très favorable et réitérons notre conseil à surperformance", commente dans une note RBC avec un objectif de cours porté de 35 à 37 euros.

Le groupe prévoit un Ebitda du quatrième trimestre comparable à celui du troisième, ainsi qu'une réduction de sa dette. (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)