BOURSE-Le secteur du tourisme britannique pénalisé après Charm el Cheikh

jeudi 5 novembre 2015 13h51
 

LONDRES, 5 novembre (Reuters) - Les titres des voyagistes Thomas Cook et TUI Group évoluent dans le rouge jeudi à la mi-séance, la suspension de la desserte de Charm el Cheikh par la Grande-Bretagne faisant craindre des annulations et une baisse de la demande pour des séjours en Egypte.

Londres a pris cette décision mercredi après avoir jugé la piste de l'attentat "hautement probable" au sujet de l'A321 de la compagnie russe Metrojet qui s'est écrasé samedi dans le Sinaï peu après son décollage de la station balnéaire égyptienne. La catastrophe aérienne a fait 224 morts.

Vers 12h35 GMT, l'action Thomas Cook plonge de 6,7% et celle de TUI recule de 0,8%.

Thomas Cook et TUI ont annoncé dans des communiqués avoir annulé jusqu'au 12 novembre leurs offres pour Charm el Cheikh (vols et séjours) à destination des touristes britanniques.

Les deux premiers voyagistes européens ont assuré que les réservations correspondantes seraient remboursées.

"La fermeture de Charm el Cheikh va sans aucun doute leur coûter de l'argent", a observé Wyn Ellis, analyste chez Numis. (Sarah Young et Victoria Bryan; Myriam Rivet pour le service français, édité par Patrick Vignal)