CORR-LEAD 1-Ubisoft ne voit pas de synergies avec Vivendi

mercredi 4 novembre 2015 20h09
 

(Au §2, lire que Vivendi a pris plus de 10% du capital d'Ubisoft et non 20%)

PARIS, 4 novembre (Reuters) - Le PDG d'Ubisoft ne voit pas quelles synergies pourraient être mises en place avec Vivendi, et a confirmé mercredi les objectifs financiers du développeur français de jeux vidéo pour l'exercice 2015-2016.

Yves Guillemot avait déjà affirmé le mois dernier vouloir résister à Vivendi, qui est monté à plus de 10% du capital du groupe dont il est l'un des fondateurs et qui n'a pas exclu d'en prendre le contrôle.

A l'occasion de la publication des résultats semestriels d'Ubisoft, Yves Guillemot s'est à nouveau exprimé sur le sujet.

"Nous ne voyons pas de synergies possibles entre les deux groupes", a-t-il tranché lors d'une conférence téléphonique, avant de rappeler: "Quand Vivendi a revendu sa participation dans Activision, il y a deux ans, le groupe affirmait qu'il n'y avait pas de synergies avec eux."

Quant à la recherche d'un actionnaire extérieur pour protéger Ubisoft, Yves Guillemot précise qu'il s'agit "d'une des options possibles".

"Nous sommes en train d'étudier des partenaires potentiels", a-t-il dit.

Au premier semestre, Ubisoft a réalisé un chiffre d'affaires de 207,3 millions d'euros, supérieur à son propre objectif mais en baisse de 57,2% en raison d'un comparatif défavorable. En 2014-2015, sur la même période, la sortie du jeu très populaire Watch Dogs avait permis au groupe d'afficher un chiffre d'affaires de 484,2 millions d'euros.

Ubisoft enregistre une perte nette semestrielle de 65,7 millions d'euros et une perte opérationnelle de 107,8 millions.   Suite...