La Bourse de Paris-Les valeurs du jour mardi (clôture)

mardi 3 novembre 2015 18h06
 

* Valeurs qui se traitent ex-dividende 
    * Le point sur les marchés européens 

    PARIS, 3 novembre (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à la
Bourse de Paris, qui a fini en hausse avec les valeurs liées aux
matières premières mais dans un climat d'attentisme avant la
publication de plusieurs indicateurs économiques cette semaine,
en particulier l'annonce vendredi du nombre de créations
d'emploi le mois dernier aux Etats-Unis.
    L'indice CAC 40 a gagné 0,41% à 4.936,18 points.
    
    * Les valeurs liées aux MATIÈRES PREMIÈRES ont été soutenues
par les espoirs de certains investisseurs d'un ajustement de
l'offre à la faiblesse de la demande en provenance des pays
émergents.
    TECHNIP a pris 4,64% à 49,49 euros, ARCELORMITTAL
 4,04% à 5,488 euros et TOTAL 3,63% à 46,24
euros, plus fortes hausses du CAC 40. Hors CAC, MAUREL & PROM
 a gagné 5,25% à 3,51 euros.
    
    * DANONE a fini en hausse de 1,16% à 63,73 euros
après que Bank of America Merrill Lynch a relevé sa
recommandation sur le titre, de vendre à acheter, en soulignant
le redressement de la branche produits laitiers du groupe.
 

    * En revanche, ACCORHOTELS a lâché 3,13% à 43,705
euros, plus forte baisse du CAC 40. Un analyste juge limité le
potentiel de hausse de la valeur compte tenu du niveau actuel de
cours qui intègre, selon l'analyste, les perspectives
d'amélioration attendues des résultats du groupe hôtelier.
    
    * Le SECTEUR IMMOBILIER européen (-1,23%) a accusé
la plus forte baisse sectorielle en Europe. Le groupe immobilier
allemand Corestate a renoncé à son projet
d'introduction en Bourse en raison de conditions de marché
difficiles. 
    UNIBAIL-RODAMCO a cédé 2,74% à 247,15 euros, ICADE
 2,63% à 66,24 euros et FONCIERE DES REGIONS 
1,99% à 84,54 euros.
    KLEPIERRE a abandonné 3,5% à 41,495 euros, plus
forte baisse du SBF 120, à la suite également de
l'annonce d'un placement privé de 6,5% du capital de la foncière
au prix de 40,50 euros par BNP Paribas, une opération
qui pourrait augmenter les chances de Klépierre d'intégrer le
CAC 40.  
        
    * Le SECTEUR AUTOMOBILE européen (-0,33%) a été
délaissé. L'Agence américaine de protection de l'environnement
(EPA) a annoncé lundi qu'elle élargissait le champ de son
enquête aux moteurs diesel V6 de 3,0 litres équipant notamment
le Porsche Cayenne mais aussi certains modèles haut
de gamme des marques Volkswagen et Audi.
 
    PSA s'est replié de 0,83% à 16,15 euros et VALEO
 de 0,49% à 141,75 euros.
        
    * Les BANQUES européennes (-0,53%) ont été
pénalisées par Standard Chartered (-6,67%), qui a
annoncé une augmentation de capital de 5,1 milliards de dollars
(4,6 milliards d'euros) et la suppression de 15.000 emplois
après avoir accusé au troisième trimestre une perte
d'exploitation de 139 millions de dollars. 
    SOCIETE GENERALE a baissé de 0,5% à 42,51 euros.
    
    * COFACE (+6,39% à 8,096 euros) a fini en tête des
hausses du SBF 120 au lendemain de l'annonce par
l'assureur-crédit d'un résultat net et d'un ratio combiné sur
les neuf premiers mois de 2015 légèrement au-dessus des
attentes. 
    
    * SAFT a grimpé de 4,06% à 25,10 euros après la
signature de deux contrats de fourniture de plus de 45 millions
de batteries lithium primaire pour compteurs intelligents en
Chine, où le groupe renforce sa position de leader sur ce
marché. (Le communiqué: bit.ly/1PjwUWn)
        
    * SOLOCAL GROUP a progressé de 3,85% à 8,90
euros, les investisseurs se positionnant avant la publication
cette semaine des résultats trimestriels du spécialiste de la
communication digitale locale. 
    
    * TECHNICOLOR (+2,77% à 6,557 euros) a annoncé être
en négociations "avancées" avec deux grands clients américains
en vue de la reprise de la gestion de leurs activités de
réplication et de distribution de DVD et de disques Blu-Ray en
Amérique du Nord, ce qui lui permettrait d'augmenter son chiffre
d'affaires de 190 millions d'euros en année pleine.
 
    
    * DBV TECHNOLOGIES s'est octroyé 2,77% à 65 euros
après l'annonce par la société biopharmaceutique de
l'amélioration de certaines de ses données financières sur les
neuf premiers mois de l'exercice. 
        
    * AREVA a bondi de 6,8% à 7,273 euros, dopé par
les annonces faites autour de la future entrée d'un investisseur
chinois dans le capital du spécialiste français du nucléaire.
 
    

 (Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par
Dominique Rodriguez)