VW ne sanctionnera pas les salariés qui avoueront leurs torts

vendredi 30 octobre 2015 23h33
 

FRANCFORT, 30 octobre (Reuters) - Volkswagen va proposer d'exonérer de toute sanction les salariés du groupe qui dévoileront aux enquêteurs ce qu'ils savent sur le système de trucage des tests antipollution, a rapporté vendredi le journal allemand Süddeutsche Zeitung.

VW a pris cette décision en raison de la pression qu'il subit pour fournir des résultats aux autorités américaines, précise le journal qui a travaillé avec les radios allemandes NRD et WDR.

Le groupe a fait savoir qu'il avait embauché la société de conseil Deloitte et le cabinet d'avocats américain Jones Day pour enquêter sur les circonstances dans lesquelles la société a installé des logiciels sur ses voitures diesel permettant de réduire les émissions de gaz polluants en période de tests.

Le groupe va promettre à ses salariés qu'ils pourront conserver leur emploi et qu'ils ne devront pas verser de dommages s'ils apportent des éclaircissements sur le scandale, mais les membres du directoire et les responsables "à hauts salaires" seront exclus du programme, précise Süddeutsche Zeitung, qui cite des hauts dirigeants du groupe non identifiés.

Un porte-parole de Volkswagen a dit que l'enquête avançait à pleine vitesse tout en refusant tout autre commentaire. (Ludwig Burger, Juliette Rouillon pour le service français)