Telecom Italia-L'antitrust demande des précisions à Niel-source

vendredi 30 octobre 2015 20h51
 

ROME, 30 octobre (Reuters) - Les autorités de la concurrence italiennes ont demandé à Xavier Niel de leur communiquer les "minutes" de son conseil concernant l'acquisition d'une participation de 15,14% dans Telecom Italia, a déclaré à Reuters vendredi une source proche du dossier.

Le fondateur d'Iliad a surpris les marchés jeudi en prenant position dans Telecom Italia, suscitant des interrogations sur sa cohabitation avec le premier actionnaire de l'opérateur italien, Vivendi, qui a 20% du capital, et son patron Vincent Bolloré.

"Les autorités antitrust ont demandé à (Xavier) Niel des informations concernant son groupe et ses activités télécoms (...) elles lui ont également demandé les minutes des réunions au cours desquelles l'achat d'une participation dans Telecom Italia a été approuvé", a déclaré la source.

Elle a ajouté que le régulateur italien avait demandé à Telecom Italia de lui remettre tous les documents nécessaires afin de pouvoir évaluer l'éventuelle existence d'actionnaires de contrôle.

"Cela pourrait déboucher sur une enquête (...) qui pourrait être menée conjointement avec les autorités antitrust européennes, afin de comprendre s'il y a des accords ou des institutions qui visent à limiter la concurrence", a dit également la source.

Xavier Niel n'était pas joignable dans l'immédiat pour commenter cette information. (Alberto Siston Juliette Rouillon pour le service français, édité par Pascale Denis)