Air France doit se réformer malgré ses bons résultats-Macron

vendredi 30 octobre 2015 17h56
 

PARIS, 30 octobre (Reuters) - Air France doit mener à bien sa restructuration, les bons résultats du groupe Air France-KLM n'étant pas suffisants pour exonérer la compagnie des efforts qu'elle doit faire, a dit vendredi le ministre de l'Economie Emmanuel Macron.

"Les bons résultats, il faut les comparer aux autres compagnies, ils sont pour partie le fruit des premiers efforts qui ont été faits, pour une autre partie le résultat d'un kérosène qui est à très bas coût", a-t-il déclaré à l'issue d'une réunion avec les opérateurs de télécommunication à Bercy.

"Il ne faut pas considérer par myopie que les bons résultats d'aujourd'hui nous exonèrent de faire des efforts, ça n'est malheureusement pas le cas quand on regarde de près la trajectoire de l'entreprise et la dynamique d'ensemble de ce secteur", a-t-il ajouté devant la presse.

Air France-KLM a fait état jeudi d'une nette amélioration de ses résultats au troisième trimestre, tout en soulignant que l'embellie de l'été ne changeait rien à l'impérieuse nécessité de réduire ses coûts.

Air France a maintenu son "plan B" malgré l'amélioration, estimant que seul un succès des négociations d'ici janvier permettrait de revenir au plan "Perform 2020", moins drastique.

La filiale en difficulté d'Air France-KLM a confirmé lors d'un comité central d'entreprise (CCE) ce plan alternatif annoncé début octobre après l'échec des négociations syndicales, qui prévoit 2.900 suppressions de postes et le retrait de 14 avions de sa flotte d'ici 2017.

"Je souhaite qu'on puisse avoir des discussions constructives, un dialogue social qui avance pour la mise en place d'un plan stratégique", a dit Emmanuel Macron en appelant une fois encore toute les parties "à la responsabilité".

Ce plan "passe par un déploiement international, des partenariats pour retrouver de la croissance dans des zones géographiques clés et un plan de performance face à une compétition accrue des compagnies à bas coûts et du Golfe". (Gregory Blachier, édité par Yves Clarisse)