GB-Le sidérurgiste Caparo supprimera plus de 450 emplois

vendredi 30 octobre 2015 17h12
 

LONDRES, 30 octobre (Reuters) - Les administrateurs judiciaires du sidérurgiste britannique Caparo Industries ont déclaré vendredi que 452 salariés seraient licenciés, annonce qui confirme la dégradation rapide de la situation du secteur de la sidérurgie en Grande-Bretagne.

PricewaterhouseCoopers (PwC) a dit que ces licenciements seraient immédiats mais il ajouté qu'il tentait toujours de trouver des acheteurs pour d'autres segments du groupe qui emploient plus de 1.200 personnes.

"Nous sommes encouragés par l'intérêt manifesté pour bon nombre de ces sociétés et espérons bien progresser à ce sujet en novembre", a dit Matt Hammond, associé et PwC et principal administrateur judiciaire.

Des administrateurs ont été nommés le 19 octobre pour 16 sociétés du groupe Caparo Industries, un groupe industriel diversifié.

Tata Steel, le premier producteur britannique, a annoncé ce mois-ci 1.200 suppressions de postes tandis que 1.700 postes ont encore disparu en septembre lorsque le thaïlandais SSI a mis en sommeil son site de Redcar, dans le nord de l'Angleterre.

Des importations bon marché, en particulier de Chine, une livre forte, une demande atone, les coûts de l'énergie et l'"impôt vert" sur l'industrie lourde, parmi l'un des plus élevés au monde, expliquent les tourments d'une sidérurgie britannique qui n'emploie plus aujourd'hui que moins de 20.000 personnes, contre 200.000 environ dans les années 1970.

(Stephen Addison, Wilfrid Exbrayat pour le service français)