Electronic Arts mise sur ses nouveautés et relève ses objectifs

jeudi 29 octobre 2015 23h36
 

29 octobre (Reuters) - Electronic Arts a relevé jeudi ses prévisions de bénéfice et de chiffre d'affaires pour l'ensemble de son exercice décalé en misant sur le succès de ses jeux "Star Wars: Battlefront" et "Need for Speed" qui seront lancés pour la période de Noël.

L'éditeur de jeux vidéo table désormais sur un bénéfice par action de 3,00 dollars pour son exercice clos en mars, au lieu de 2,85 précédemment, et sur un chiffre d'affaires ajusté de 4,50 milliards de dollars (4,1 milliard d'euros) au lieu de 4,45 milliards.

Le bénéfice par action, hors éléments exceptionnels, est ressorti à 65 cents au deuxième trimestre clos le 30 septembre, sur un chiffre d'affaires en progression de 6,1% à 1,15 milliard de dollars.

Pour le troisième trimestre en cours, le plus important de l'exercice avec les fêtes de fin d'année, le groupe de Redwood (Californie) table sur un chiffre d'affaires de 1,78 milliard de dollars et un BPA ajusté de 1,75 dollar. Le consensus est actuellement de 1,74 dollar pour le BPA et de 1,74 milliard pour le chiffre d'affaires.

Lors d'une conférence téléphonique, EA a dit tabler désormais sur 13 millions d'exemplaires vendus de "Star Wars: Battlefront" d'ici la fin de l'exercice en mars, contre une prévision précédente de 9 à 10 millions d'unités.

Le jeu sera lancé le 17 novembre, un mois avant la sortie au cinéma de "Star Wars épisode VII : Le Réveil de la Force", septième opus de la saga de la Guerre des étoiles qui est désormais une franchise de Walt Disney.

La nouvelle version de Need For Speed, le jeu de course automobile à grand succès d'Electronic Arts, sortira un peu avant, le 3 novembre.

L'action EA a clôturé à 76,06 dollars sur le Nasdaq, en repli de 0,92% sur la séance, avant la publication des résultats et elle cédait un peu de terrain dans les échanges d'après-Bourse. Le titre a gagné 62% depuis le 1er janvier et se traite 23 fois le bénéfice attendu, à comparer à des multiples de 23 également pour Activision et de 20 pour Ubisoft Entertainment. (George Tharakan et Kshitiz Goliya, Véronique Tison pour le service français)