29 octobre 2015 / 08:29 / dans 2 ans

LEAD 2-Pékin signe une commande de 15,5 mds avec Airbus

* Commande de 130 avions, dont 100 A320 et 30 A330

* La Bourse rassurée sur la production de l‘A330

* L‘A330 confronté à la concurrence de l‘A330neo et du 787

* Commande signée à Pékin en présence d‘Angela Merkel

* Airbus va installer un centre d‘aménagement d‘A330 en Chine (Actualisé avec commentaire de trader, précisions)

par Andreas Rinke

PÉKIN, 29 octobre (Reuters) - La Chine a signé jeudi une commande de 130 Airbus pour 15,5 milliards d‘euros aux prix catalogue, dont 30 A330, ce qui apaise les craintes sur la production du long-courrier de l‘avionneur européen et soutient en Bourse sa maison mère Airbus Group.

L‘accord, signé à Pékin par Li Hai, PDG de China Aviation Supplies Holding Company (CAS), et Fabrice Brégier, PDG d‘Airbus, en présence du Premier ministre Chinois Li Keqiang et de la chancelière allemande Angela Merkel en visite officielle en Chine, comporte aussi 100 moyen-courriers A320.

L‘action Airbus Group prend 1,14% à 60,30 euros à 10h50 à la Bourse de Paris et surperforme l‘indice CAC 40 (-0,8%).

“C‘est une bonne nouvelle pour l‘A330. Cette annonce va rassurer les investisseurs car elle éloigne le risque de nouvelles baisses (de production) une bonne fois pour toutes”, a commenté un trader parisien.

La commande ferme des 30 A330 - qui avaient fait l‘objet d‘une option en juin - est de nature à éviter à Airbus de réduire une troisième fois la production du long-courrier dont il prépare pour 2017 une version remotorisée pour faire face à la concurrence du 787 de Boeing.

Pour s‘attirer les bonnes grâces des sociétés chinoises et de Pékin, Airbus a accepté en juillet de construire un centre d‘aménagement commercial et de livraison (C&DC) dédié à l‘A330 à Tianjin, dans le nord-est de la Chine, où l‘avionneur assemble déjà des A320 vendus essentiellement à des compagnies locales.

Airbus cherche à rattraper son retard sur Boeing sur le marché chinois, que l‘américain estime à 1.000 milliards de dollars au cours des deux prochaines décennies.

Un triplement du nombre des passagers est attendu sur cette période et les compagnies locales comme Air China étoffent leurs flottes pour y faire face.

Premier pays au monde en termes de croissance du nombre de passagers, la Chine verra ses volumes de trafic quadrupler au cours des 20 prochaines années, et Airbus estime la demande à quelque 5.400 avions.

Avec la confirmation de ces 30 options d‘A330, le nombre total des commandes passées par CAS pour ce gros porteur d‘Airbus s‘élève cette année à 75 appareils, selon l‘avionneur.

Avec Matthew Miller et Fang Yan, Tim Hepher, Alexandre Boksenbaum-Granier et Cyril Altmeyer à Paris, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below