Schneider-Le T3 ne change rien à la stratégie de M&A ciblée-CFO

jeudi 29 octobre 2015 08h21
 

PARIS, 29 octobre (Reuters) - Schneider a indiqué jeudi que la faiblesse actuelle de l'activité sur plusieurs de ses grands marchés ne changeait rien à sa stratégie de cessions et d'acquisitions ciblées, et qu'au contraire elle la confortait.

Le numéro un mondial des équipements électriques basse et moyenne tension a revu en baisse, pour le deuxième trimestre consécutif, ses objectifs 2015 à cause de marchés chinois et américains difficiles, et d'un effet de change qui s'annonce moins favorable que prévu.

"La stratégie est claire, elle est bien sûr à mettre en oeuvre dans cet environnement avec encore plus de détermination", a dit au téléphone Emmanuel Babeau, directeur financier de Schneider. "Notre plan est bien de nous concentrer sur les actifs absolument coeur, et de céder ce qui ne l'est pas. Vous devez vous attendre à voir plus de cessions dans les semaines et les mois qui viennent."

Le groupe est à la recherche parallèlement d'acquisitions ciblées pour se renforcer notamment dans les activités services et logiciels. Fin juillet, il a annoncé qu'il allait prendre le contrôle du britannique Aveva pour créer un leader du secteur des logiciels

Emmanuel Babeau n'a pas précisé de calendrier pour la finalisation de l'opération, indiquant simplement que l'étude du projet et les due diligences respectives se poursuivaient.

Le directeur financier de Schneider a indiqué par ailleurs s'attendre à des tendances d'activité similaires en Chine et aux Etats-Unis au quatrième trimestre, par rapport au troisième, hormis un effet de base légèrement plus favorable pour lui sur le marché chinois. (Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot)