Astana envisage une amende de $2 mds contre BG-Eni-presse

mardi 27 octobre 2015 16h20
 

27 octobre (Reuters) - Le Kazakhstan envisage d'infliger à une coentreprise gazière de BG Group et d'Eni une amende pouvant atteindre deux milliards de dollars (1,8 milliard d'euros) pour n'avoir pas respecté certaines obligations contractuelles, rapporte Bloomberg.

Le gouvernement kazakh avait déjà menacé la coentreprise d'une telle amende en 2010 mais le contentieux s'était éteint lorsque l'Etat avait pris une participation de 10% au projet, ajoute Bloomberg, citant des sources.

Eni et BG détiennent chacun 29,25% du projet Karachaganak, dans le nord-ouest du Kazakhstan, qu'ils gèrent de concert.

Les autres actionnaires sont la compagnie publique kazakh KasMunayGaz (10%), l'américain Chevron (18%) et le russe Lukoil (13,5%).

Cette amende pourrait être le prélude à une montée d'Astana au capital du projet, poursuit Bloomberg.

BG, Eni et Lukoil n'étaient pas disponibles dans l'immédiat.

Chevron renvoie aux opérateurs du projet, soit BG et Eni.

KazMunayGaz a dit que les questions devaient être adressées au ministère de l'Energie.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par)