Varsovie demande plus de provisions à une filiale de BNP Paribas

samedi 24 octobre 2015 17h52
 

VARSOVIE, 24 octobre (Reuters) - Les autorités polonaises de régulation du secteur bancaire ont recommandé samedi à quatre banques, dont BGZ BNP Paribas, filiale de BNP Paribas, de mettre de côté davantage de fonds devant l'augmentation du nombre de Polonais qui peinent à rembourser des prêts indexés sur le franc suisse.

Environ 550.000 Polonais ont souscrit des emprunts libellés en francs suisses avant le déclenchement de la crise financière, lorsque la parité zloty/franc suisse était plus avantageuse.

La décision de la Banque nationale de suisse d'abandonner son cours plancher face à l'euro a fait s'envoler la devise suisse et renchéri pour les Polonais le coût de leurs emprunts.

Le régulateur polonais du secteur bancaire, KNF, a donc recommandé à BGZ BNP Paribas, de garder en réserve 12,71% de son capital, soit 0,71 point de pourcentage de plus qu'actuellement.

Les trois autres banques visées par le KNF sont PKO BP , numéro un bancaire polonais, BK WBK et mBank . (Wiktor Szary,; Nicolas Delame pour le service français)