BOURSE-Havas bondit,le marché plus optimiste que la société après le T3

vendredi 23 octobre 2015 16h02
 

PARIS, 23 octobre (Reuters) - L'action Havas signe vendredi après-midi l'une des meilleures performances de l'indice SBF 120 dans des volumes élevés à la Bourse de Paris, les investisseurs se montrant plus optimistes que le groupe publicitaire après la publication de son chiffre d'affaires du troisième trimestre.

A 15h59, le titre gagne 7,59% à 8,08 euros dans des volumes représentant 2,5 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext. Au même instant, le SBF 120 grimpe de 2,54% dans des volumes équivalents à 85% de leur moyenne journalière habituelle.

Havas a enregistré au troisième trimestre un chiffre d'affaires de 516 millions d'euros, en croissance organique de 5,5%, identique à celle du deuxième trimestre.

C'est la confirmation d'une croissance organique "dynamique", juge dans une note Société générale, qui souligne également une publication légèrement meilleure qu'attendu et conseille de conserver la valeur avec objectif de cours de 8,80 euros.

"La croissance organique du troisième trimestre ressort à +5,5% (contre +4,5% attendus), après +6,3% au premier semestre. La tendance reste donc très solide", estime de son côté Natixis.

"En termes de perspectives, nous tablons sur une croissance organique 2015 de 5,5% dorénavant contre +5,2% précédemment. Le management a indiqué tabler sur une croissance de l'ordre de 5%. Cette prévision est basée sur une hypothèse prudente pour le quatrième trimestre (+2%)", ajoute le courtier.

Havas continue de profiter d'une croissance solide cette année, aidé par sa performance en Amérique du Nord, mais a choisi de ne pas relever sa prévision de croissance organique pour l'exercice.

La forte croissance en 2014 justifie une relative prudence vis-à-vis de l'objectif pour 2015, qui prévoit de fait une croissance organique de seulement 2% au dernier trimestre de l'année, a indiqué jeudi François Laroze, directeur financier d'Havas. (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)