La Suisse fixe des règles strictes pour ses grandes banques

jeudi 22 octobre 2015 01h55
 

ZURICH, 22 octobre (Reuters) - La Suisse a présenté mercredi de nouvelles exigences strictes en matière de fonds propres pour ses deux plus grandes banques, BS et Credit Suisse , afin de protéger son économie du risque de faillite d'une banque systémique.

A partir de fin 2019, les banques devront avoir un ratio de levier de 5%, avec au moins 3,5% constitués de fonds propres CET1 de haute qualité, a annoncé le gouvernement. Le reste peut être constitué d'obligations dites "contingent capital" (CoCos) qui peuvent être converties en actions en cas de crise.

Les banques doivent également détenir 5% de leur fonds propres en obligations qui peuvent être utilisées pour soutenir la banque en cas d'urgence

Avec la Suisse, les Etats-Unis et le Royaume-Uni sont les pays qui ont été les plus actifs en termes de fixation de nouveaux objectifs de fonds propres pour leurs banques.

UBS a dit qu'elle respecterait les nouvelles règles de fonds propres au moment de leur entrée en vigueur, fin 2019.

Credit suisse a dit que les nouvelles règles étaient en complète adéquation avec ses propres intentions. (Joshua Franklin, Juliette Rouillon pour le service français)