Mobistar, Base et Proximus règlent un vieux litige

mercredi 21 octobre 2015 09h46
 

BRUWELLES, 21 octobre (Reuters) - Les opérateurs télécoms belges Mobistar et Base ont réglé un litige de longue date avec l'ex-monopole public Proximus, prévoyant que ce dernier verse aux deux autres 120 millions d'euros.

L'affaire, qui remonte à 2003, reposait sur des accusations d'abus de position dominante de la part de Proximus, qui s'appelait alors Belgacom, à la fin des années 90 et au début des années 2000.

Il est précisé, dans un communiqué commun, que Base, filiale du néerlandais KPN, recevra 66 millions d'euros et Mobistar, filiale d'Orange, 54 millions d'euros.

(Robert-Jan Bartunek, Wilfrid Exbrayat pour le service français)