Wall Street ouvre en légère baisse après une série de résultats

mardi 20 octobre 2015 15h49
 

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

NEW YORK, 20 octobre (Reuters) - Les marchés boursiers américains ont ouvert mardi dans le rouge, les investisseurs digérant la publication d'une série de résultats de grands noms de la cote, dont IBM et Verizon.

Une dizaine de minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones perd 73,59 points, soit 0,43%, à 17.156,95 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,28% à 2.027,90 points et le Nasdaq Composite cède 0,34% à 4.888,80 points.

Aux valeurs, United Technologies s'adjuge 1,7% malgré l'annonce d'un bénéfice trimestriel en recul et après l'annonce d'un plan de rachat d'actions d'un montant de 12 milliards de dollars (10,5 milliards d'euros).

Les informations faisant état de discussions concernant un rachat du spécialiste des mémoires informatiques Sandisk par le fabricant de disques durs Western Digital profitent au titre du premier, qui avance de 6,3% tandis que l'action du second abandonne 2,2%.

Les valeurs technologiques sont recherchées alors que Yahoo et VMware doivent livrer leurs résultats trimestriels après la clôture mais IBM reste pénalisé au lendemain de l'annonce lundi d'une 14e baisse consécutive de son chiffre d'affaires trimestriel et cède 4,8%.

Egalement pénalisés par leurs résultats trimestriels, Lockheed Martin et Harley-Davidson affichent des reculs de 2% et 9,5%.

En revanche Yum Brands profite de l'annonce de son intention de scinder ses activités en Chine sous la pression d'un actionnaire activiste et gagne 4%.

D'une manière générale, le climat général reste à la prudence alors que les réunions de politique monétaire de banques centrales vont se succéder jusqu'à la fin du mois: la Banque centrale européenne (BCE) jeudi, la Réserve fédérale américaine les 27 et 28 octobre et la Banque du Japon (BoJ) le 30 octobre.

En attendant un discours de la présidente de la Fed Janet Yellen à 15h00 GMT, les intervenants de marché ont pu constater que la reprise du marché immobilier s'était poursuivie aux Etats-Unis en septembre, les mises en chantier ayant progressé plus que prévu le mois dernier. (Abhiram Nandakumar; Myriam Rivet pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)