Allemagne-Nouveau chef pour le syndicat IG Metall, une femme n°2

mardi 20 octobre 2015 14h25
 

FRANCFORT, 20 octobre (Reuters) - IG Metall, le principal syndicat d'Allemagne, a élu à sa tête un économiste de formation ayant déjà démontré son opiniâtreté dans les négociations salariales et a également, et ce pour la première fois, désigné une femme comme numéro deux.

Les résultats de ce scrutin ont été annoncés mardi à Francfort lors du congrès quadriennal de la centrale représentant les salariés de la métallurgie et de la construction mécanique.

Agé de 59 ans, Jörg Hofmann, qui a recueilli 88% des suffrages, succède au modéré Detlef Wetzel, de trois ans son aîné, qui prend sa retraite. Christiane Benner, 47 ans, a quant à elle été désignée secrétaire générale adjointe avec 89% des voix.

Réputé pour sa précision et l'attention qu'il porte aux détails lors des négociations salariales, Jörg Hofmann a promis cette semaine de combattre les tentatives patronales d'entamer la force des syndicats en les montant les uns contre les autres et d'échapper aux accords collectifs par le biais de la sous-traitance.

Au cours des mandats de ses deux prédécesseurs, le syndicat a renforcé son image, inversant le déclin des adhésions avec une féminisation et un rajeunissement de ses membres.

IG Metall, qui représente les salariés de constructeurs automobiles comme Volkswagen ainsi que de conglomérats industriels comme Siemens a négocié cette année une revalorisation salariale de 3,4% pour ses 2,27 millions de membres, une hausse sans précédent depuis des années. (Georgina Prodhan et Ilona Wissenbach; Myriam Rivet pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)