October 20, 2015 / 9:30 AM / 2 years ago

LEAD 1-Actelion relève ses prévisions 2015, la Bourse apprécie

4 MINUTES DE LECTURE

(Actualisé avec réaction en Bourse, commentaires du directeur financier et déclarations du DG sur d'éventuelles acquisitions)

ZURICH, 20 octobre (Reuters) - Le groupe suisse de biotechnologies Actelion a relevé mardi ses prévisions de résultats pour l'ensemble de l'année au vu des ventes meilleures qu'attendu d'un nouveau traitement contre l'hypertension artérielle pulmonaire.

Cette annonce a été saluée en Bourse et le titre Actelion s'adjuge 2,64% à 128,50 francs vers 09h05 GMT, dans de gros volumes, signant de loin la plus forte hausse du SMI suisse et l'une des meilleures performances de l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300.

Le titre avait déjà gagné 11,6% sur les quatre dernières séances, sa meilleure série depuis juin 2014, et confirme ainsi une inversion de tendance après quatre mois de repli.

Actelion prévoit désormais une croissance de plus de 20% de son bénéfice d'exploitation alors qu'il anticipait jusqu'ici une hausse d'un peu moins de 20%.

Le bénéfice net des neuf premiers mois de l'exercice a baissé à 452 millions de francs suisses (417 millions d'euros) contre 566 millions un an plus tôt.

Au troisième trimestre, les ventes du nouveau traitement Opsumit ont atteint 147 millions de francs alors que les analystes tablaient en moyenne sur 125 millions.

Potentiel Pour Des Acquisitions, Mais Pas Prioritaire

"Nous sommes particulièrement satisfaits de la solide performance du troisième trimestre, alors que l'élan du lancement d'Opsumit se maintient à un rythme soutenu", a déclaré le directeur financier de la société Andre Muller.

Le groupe suisse compte sur ce produit pour compenser le déclin des ventes du Tracleer, autre médicament indiqué dans le traitement de l'hypertension artérielle pulmonaire mais dont le brevet tombe dans le domaine public cette année. Le Tracleer a rapporté 289 millions de francs au troisième trimestre, un chiffre conforme aux attentes des analystes.

Lors d'un entretien accordé à Reuters, Andre Muller a précisé que les finances du laboratoire lui permettaient d'envisager des acquisitions d'un montant supérieur à 2,5 milliards de dollars (2,2 milliards d'euros).

Le directeur général Jean-Paul Clozel a précisé lors de ce même entretien qu'Actelion disposait de 700 millions de francs suisses de trésorerie, affichait un bilan solide et pouvait envisager de lever davantage de fonds si une opportunité intéressante venait à se présenter.

Jean-Paul Clozel a déclaré que la société discutait régulièrement avec "sept ou huit entreprises" de partenariats potentiels.

Il a indiqué que la croissance externe ne constituaie pas "un aspect fondamental de (la) stratégie" d'Actelion, précisant que le laboratoire "n'a pas besoin d'une fusion-acquisition".

Actelion a annoncé en septembre mener des discussions préliminaires avec la société américaine ZS Pharma.

Cette biotech texane est spécialisée dans les traitements de l'hyperkaliémie (taux excessif de potassium dans le sang), un trouble généralement lié à une affection rénale et pouvant déboucher sur des troubles cardiaques.

Jean-Paul Clozel a refusé de commenter ces discussions mais a indiqué qu'Actelion n'avait pas été approché par d'autres groupes en vue d'un rachat. (John Miller, Véronique Tison et Myriam Rivet pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below