Wall Street ouvre en baisse après la Chine et Morgan Stanley

lundi 19 octobre 2015 15h39
 

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

19 octobre (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert lundi à la baisse après la confirmation d'un ralentissement de la croissance chinoise, tombée au troisième trimestre sous 7% en rythme annuel pour la première fois depuis la crise financière mondiale, et l'annonce par la banque Morgan Stanley d'une nouvelle chute de son bénéfice trimestriel.

L'indice Dow Jones perd 45,16 points à l'ouverture, soit 0,26%, à 17.170,81. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,30% à 2.027,02 et le Nasdaq Composite cède 0,27% à 4.873,60.

Le produit intérieur brut (PIB) de la Chine n'a progressé que de 6,9% au troisième trimestre, a annoncé lundi le Bureau national de la statistique. Ce chiffre est légèrement supérieur aux attentes mais n'en confirme pas moins la panne de la croissance de la deuxième économie du monde.

Sur fond d'inquiétudes concernant la demande chinoise, le baril de Brent est repassé lundi nettement sous les 50 dollars, autour de 49,15 dollars (-2,6%).

Autre nouvelle mal accueillie par les marchés américains, Morgan Stanley <MS.N > a vu son bénéfice chuter pour le deuxième trimestre d'affilée en raison des perturbations sur les marchés obligataires, des changes et des matières premières dans un climat d'incertitude sur le calendrier de la hausse des taux de la Réserve fédérale et d'inquiétudes sur l'économie chinoise

La dernière des grandes banques américaines à publier ses résultats du troisième trimestre a dit lundi que son revenu du trading avait diminué de 17,2% à 2,03 milliards de dollars durant cette période, contribuant à une chute de 42,4% à 939 millions de dollars (829,17 millions d'euros), soit 48 cents par action, du bénéfice part du groupe. Le titre de la banque perd 6,4% dans les premiers échanges, à 31,77 dollars.

Contre la tendance, Weight Watchers International grossit d'environ 70% après l'annonce d'une prise de participation de 10% dans le spécialiste des régimes alimentaire par la star des médias américains Oprah Winfrey.

Les résultats des entreprises qui composent le S&P-500 devraient signaler une baisse moyenne de 3,9% de leurs bénéfices au troisième trimestre, selon les données Thomson Reuters.

IBM publiera ses résultats à la clôture.

(Abhiram Nandakumar; Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)